La valse des entraîneurs reprend... Vraie solution ou fausse illusion ?

Marcelo Bielsa vient d’être remercié après 13 journées de championnat… En cause le refrain bien connu de « l’absence de résultats » et des « conséquences financières » qui en découlent.

Pourtant, en début de saison, on ne tarissait pas d’éloges sur l’ambitieux projet du LOSC représenté par son charismatique entraîneur.

Alors, à qui la faute ? Comme d’habitude, nous nous garderons bien de tirer des conclusions hatives, de rejeter la faute sur les uns ou les autres, ou d’apporter des « solutions toutes faites » qui, en l’absence d’informations et d’analyses précises, demeurent aléatoires. 

Ce que nous pouvons avancer, par contre, ce sont les moyens qui existent pour accompagner l’entraîneur/manager et son groupe dans la construction de leur projet commun. 

La préparation mentale est un formidable outil de développement des capacités et potentiels d’un joueur (ou d’un groupe) mais aussi d’un entraîneur/manager, que ce soit au travers de : 

  • La « connaissance de soi » pour optimiser son leadership sur le groupe, 
  • La « capacité à communiquer efficacement » (écoute active / questionnement / reformulation), 
  • La « connaissance et l’apprentissage des techniques de mobilisation des ressources individuelles et collectives » d’une équipe. 

La préparation mentale offre un large panel de solutions à ces entraineurs / managers afin de leur permettre d’emmener leur groupe, tout au long d’une saison sportive, vers d’ambitieux projets et résultats sportifs tant convoités.  

 

Réflexions